LA PRESS

Vous avez envie d'avoir de nos nouvelles? Suivez l'actualité 2CV N'oubliez pas de nous transmettre vos articles de press en pdf
Longue de 120 minutes, la qualification des 24H2CV 2021 a permis à la #17 MCC Seventeen HAFA de Graham, Sparrow, Tiggeler et Lagorce de signer le temps de référence en 3'16"340, confirmant sa pointe de vitesse. Le bolide blanc s'élancera en tête de la meute devant les deux voitures de la famille Blaise, la #14 The Golden Horse 1 de Blaise-Louys-Kauffman-Cremer et la #16 The Golden Horse 2 de Blaise-Schmidt-Piette. Suivent dans la hiérarchie la #42 BNLL-1 by STM de Devos-Jassogne-Nopère, la #1 JMCE Racing 1 de Bertho-Beeckman-Denis-Hebette et la #55 AG Racing Box de Houben-Abrahams-Abrahams-Beaupain-Jaminet. Du côté des C1 Racing Cup, c'est la #248 KG Racing by Beaufort de Kupper-Soussan-Collette-Donniacuo-Caprasse qui a surgi en seconde partie de séance, devant la #228 Gaban Motorsport de Gaban-Alsteens-Alsteens et la #219 KMD219 de Van Hove-Close-Van Bael-Peeters. C'est à 17h00 que sera donné le départ de l'épreuve... (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)

Chaque année, c’est la même histoire… Pendant que les 2CV et assimilées, rejointes par les plus modernes C1, s’en donnent à cœur joie sur ‘le plus beau circuit du monde’, sur les routes environnantes, la géniale ‘deuche’ conjuguée à tous les temps et toutes les modes semble arriver de partout. C’est que les 24H2CV dépassent allègrement le cadre de la course…

Et toutes ces 2CV, Dyane, fourgonnettes, Acadiane, Burton et compagnie finissent toutes par se retrouver… en piste, à l’occasion de la célèbre Parade, programmée le samedi entre 15h45 et 16h30 ! En cette année 2021, cette Parade a forcément constitué un défi de taille. "Les règles en vigueur dans le cadre de la crise sanitaire et certaines décisions tardives n’ont clairement pas aidé, explique Damien Limbourg, coordinateur de la Parade. Ce qui n’empêchera pas cet événement dans l’événement de proposer quelques nouveautés majeures. C’est ainsi que la Parade pourra être suivie en direct sur les petits et les grands écrans, faisant partie intégrale du streaming live officiel des 24 Heures, visible depuis le site internet www.video-live.be. Ce qui permettra à ceux qui le souhaitent de ne rien manquer de ces moments passés sur le célèbre ruban d’asphalte de 7 kilomètres."

Cette Parade des 24H2CV aura aussi un grand cœur… "Pas moins de 30 enfants et éducateurs, issus de 9 institutions, embarqueront en effet dans des voitures, ce qui a été rendu possible par l’association ‘Pêcheur de Lune’ et son dynamique fondateur Xavier Ide, poursuit Damien Limbourg. Et la société Road Trip Vintage, basée à Balmoral la toute proche, mettra à disposition pas moins de 15 2CV ! Ce n’est pas tout… En association avec ‘Dark Troopers Squad’ (DTS) et l’association ‘La Balade de Potes’, ces enfants seront escortés vers les ‘deuchistes’ par une quinzaine de personnages de ‘Star Wars’ plus vrais que nature, dont Luc Skywalker et Chewbacca ! Tout le monde aura donc la tête dans les étoiles, les petits comme les grands…" 

Dimanche, la concentration de 2CV et assimilées sera doublée d’une brocante, le tout de part et d’autre de la tribune située juste en face des stands F1. Ambiance assurée. (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)

Le décompte final a commencé… Dès ce vendredi, à l’occasion de séances d’essais non-officielles, le millésime 2021 des 24H2CV prendra son envol. Et avec pas moins de… 101 2CV, Dyane, Burton et C1 réparties sur les deux piltanes spadoises, le spectacle promet d’être grandiose et la lutte pour la gagne plus acharnée que jamais dans les différentes catégories.

Si les C1 sont de plus en plus nombreuses sur la grille de départ, les 2CV et assimilées restent les reines de la fête trois jours durant. A l’instar des autres manches de la 2CV Racing Cup, les 24 Heures, incontestable sommet de la saison, sont avant tout une affaire de spécialistes. Si on jette un œil sur le palmarès du double tour d’horloge ardennais le plus authentique de l’année, on se rend compte que des formations comme BNLL, CGS, Beaufort Racing, La Botte ou JMCE ont déjà eu l’occasion de goûter au champagne de fin de saison. Ce qui signifie que tous les autres aspirent à en faire autant…

C’est donc sans réelle surprise que la liste des favoris compte les bolides de la formation BNLL, avec la #42 de Devos-Jassogne-Nopère, la #65 de Crespin-Crespin-Crespin-De Kelper ou la #74 de Denis-Denis-Roustan-Tefnin, JMCE Racing avec la #1 de Bertho-Beckman-Denis-Hebette et la #10 de Licops-Licops-Licops-Lacroix, La Botte by Beaufort Racing avec la #5 de Furlotti-Beaufort-Istas-Caprasse, ou encore CGS-Racingteam avec la #70 de Hooreman-Dermont-Perrin-Palttala… excusez du peu !

Face à ces anciens lauréats, la concurrence sera sévère, avec les autres habitués de la 2CV Racing Cup que sont la #3 Mickey Racing de Berben-Marquet-Marquet-Speleers, la #8 Phoenix Racing de Santkin-Hemroulle-De Bonhome-Jossieaux, la #14 The Golden Horse 1 de Blaise-Louys-Kauffman-Cremer, la #16 The Golden Horse 2 de Blaise-Schmidt-Piette, la #17 MCC Team Seventeen HAFA de Graham-Tiggeler-Lagorce-Sparrow, la #18 Chatreix by Trapanelle Compétition de Businaro-Ehrhardt-Rowland-Hery, la #33 FKR-M1 de Bouchereau-Bressan-Minet-Pecoraro, la #55 AG Racing Box de Houben-Abrahams-Abrahams-Jaminet, la #88 Racing Team Gaumais de Cousin-Dos Santos-Dropsy-Lhuire-Struyven, la #129 Classico de Van Gysegem-Renaud-Muller-Detry, etc. Parmi les équipages ‘occasionnels’, impossible de manquer la #46 JCL Driving by PI-R System, avec van der Straten, Cristinelli, Detrait et Lempereur.

Si la #47 2CV Wet Dream RT de Mertens-Van Wijmeersch-Van Israel-Schwartz sera esseulée en ‘Améliorée, la catégorie ‘Proto’ prendra l’allure d’un duel belgo-français entre la #31 2PK Racing Team de Willaert-Staelen-De Bel-Schollaert et la #90 2CV de Feu de Brethenoux-Brethenoux-Guignard-Durigneux-Lercher-Asselborn. Affrontement tout aussi international en perspective du côté des ‘Classique’, avec la #13 Mehari 2CV Passion Racing Team de Guillaume-Sailly-Chenier, qui vient de France, la #98 Retro Racing Team des Belges Van De Velde-Van Den Brande-Arys, la #123 des Hollandais du Dutch Dyane Racing Team que sont Van Koppen-Van Der Goes-Van Der Voort-Van Der Voort, sans oublier la #161 Les Bielles du Giel, qui bat pavillon français avec Bouillard-La Scala-La Scala ! Enfin, en ‘Xpérimentale’, deux Burton, la #77 Burton Technifutur Campus de Marville-Pirlot-Dahm et la #78 Burton Gascard 78 de Gascard-Collin-Pire croiseront le fer avec la plus ‘conventionnelle’ #80 Collé-Carfix RT de Van Hees-Vansprengel-Vanden Driessche.

Les qualifications des 24H2CV auront lieu en matinée, entre 10h00 et midi, alors que le départ de l’épreuve sera donné sur le coup de 17h00. Et côté météo, on annonce un peu de tout… mais une certaine douceur. L’automne, quoi… (Vincent Franssen / Photos Letihon.be)

Comme il est impossible de parler de tout le monde lors de la présentation d'une épreuve, il arrive qu'on passe à côté de statistiques assez intéressantes. C'est ainsi que ce week-end, lors des 24H2CV, la #11 Team Manitou pourra compter sur un équipage très expérimenté, puisqu'André Vandermosten et Freddy Moureau en seront chacun à leur... 26ème participation au double tour d'horloge le plus authentique de l'année ! Une épreuve qui s'est disputée à 36 reprises depuis les grands débuts. Vandermosten et Moureau feront équipe avec Johan Gies. Cette petite équipe illustre parfaitement le sens de la débrouille de la plupart des équipes en 2CV, André Vandersmosten assurant une bonne partie du job, de la révision moteur au démontage complet en vue du double tour d'horloge. Voilà une auto dont on aura sans nul doute l'occasion de reparler... (Vincent Franssen / Photo Letihon.be)

C'est une opération coup de coeur pour le moins originale. Du jamais vu, même au niveau national. Ce week-end, l'association caritative de Xavier Ide 'Pêcheur de Lune' engagera une Citroën C1 aux 24H 2CV/C1 avec à son volant non moins de... 22 pilotes issus de tous horizons, de 17 à 76 ans. Uniques objectifs : faire parler de l'ASBL à laquelle cette participation rapportera un minimum de 12.500 euros directement investis pour les prochaines sorties des 3000 enfants qu'aide l'association.

"Cela a demandé pas mal d'organisation, mais nous y sommes arrivés, se réjouit Marianne Ide, membre bénévole de l'association 'Pêcheur de Lune', créée par son cousin Xavier et connue dans le milieu du sport automobile pour avoir été durant de nombreuses années responsable des relations publiques au sein du groupe d'Ieteren. "Mon cousin a toujours voué une passion pour le sport auto. C'est un ancien pilote amateur et il a eu l'idée de monter cette opération afin de récolter des fonds pour notre association. Le retour des pilotes a été très chouette. Certains sont retenus sur d'autres courses, notamment au Portugal, et ont dû décliner, mais au final, 21 pilotes ont accepté d'épauler Xavier qui franchira, on l'espère, la ligne d'arrivée, et relever ce défi avec nous en effectuant un relais d'une heure. Avec le temps mis pour les changements et l'assistance, on devrait arriver à 24 heures..."

L'équipage le plus imposant au monde en sport auto comportera ainsi les noms des rallymen d'hier et d'aujourd'hui Bruno Thiry, Renaud Verreydt, Guillaume de Mevius, Cédric Cherain ou Cédric De Cecco, mais aussi la fratrie van de Poele (avec Diego, Alexis et Nicolas), le pilote GT3 Ulysse De Pauw, le pilote de DTM Esteban Muth et son jeune frère O'Neill, l'ex-lauréat des 24 Heures de Spa Markus Palttala, l'ancien pilote BTCS Julien Schroyen, le touche-à-tout Fred Bouvy (chargé du départ), l'ancienne championne de Belgique et participante des 24 Heures du Mans Christine Beckers, Thierry de Wilde (papy d'Ugo retenu à Portimao, mais aussi ancien équipier de Xavier dans les années '70), les journalistes Martin Businaro, Stéphane Lémeret et Maxime Pasture, et, enfin, pour assurer les relais du milieu de la nuit, Alain Feraille et Jonathan Henri de Frahan, deux pilotes du team Rosoux.

"Tous les frais inhérents à l'engagement de notre petite Citroën C1 sont pris en charge de sorte que l'intégralité du sponsoring peut-être reversée à l'association, poursuit Marianne Ide. En quelques semaines, nous avons vendu 50 lunes à 250 euros posées sur notre déco, elle aussi originale. Cela représente tout de même 12.500 euros. Et il m'en reste encore quelques-unes pour les partenaires de dernière heure. Notre but est d'offrir du bonheur à des enfants belges défavorisés, maltraités, malheureux. Il faut savoir qu'il y a 9000 enfants placés dans des institutions rien qu'en Wallonie. Nous en avons déjà aidé 3000. On vient les chercher et on les emmène pour des activités leur donnant un peu de joie. Au mois de novembre, on a par exemple une sortie programmée à Walibi et en mars, ce sera Euro Disney. Notre association créée en 2017 est composée d'une cinquantaine de bénévoles et fonctionne uniquement grâce à des partenaires et les dons de particuliers."

Si vous souhaitez en savoir plus et offrir éventuellement vous aussi un peu de bonheur à ces enfants, vous pouvez consulter le site www.pecheurdelune.be ou envoyer un email à Xavier Ide à l'adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Comme aux 22 pilotes engagés ce week-end à Francorchamps sur la C1 #270 Pêcheur de Lune by CGS , on ne vous demande pas de décrocher la lune. Juste un petit croissant, un don d'argent ou de soi, suffira à leur bonheur... (Vincent Franssen & Com)